– PODCAST : A quoi sert la VAE ?

Clique sur Play pour écouter mon premier podcast 😉 ou télécharge-le pour l’écouter quand bon te semblera…

TRANSCRIPTION DU PODCAST

Bonjour et bienvenue dans ce premier podcast… Ra lalala, je te dis pas la pression !

Emoticone qui s'évanouit

Je suis Lorraine, alias Madame Formation. Je suis spécialiste de la formation des adultes.

➡️ J’aide les formateurs à transmettre leurs savoirs et dans leur fonction plus généralement.

➡️ J’accompagne aussi les démarches VAE pour monter un dossier en béton à partir de zéro.⁠

Justement, on est là aujourd’hui pour faire la lumière sur ce qu’est la VAE. Une de mes casquettes.

Et oui ! Commençons par le commencement.

La VAE désigne la Validation des Acquis de l’Expérience.

Alors qu’est-ce que ça veut dire ?

Emoticone qui doute

Ça veut dire qu’on peut obtenir un diplôme correspondant au poste de travail que l’on occupe.

Admettons qu’on ait eu plusieurs vies professionnelles jusqu’à maintenant. Et qu’à la base, on ait le diplôme de chef de rang dans l’hôtellerie, sauf qu’aujourd’hui, on se retrouve comptable parce que la vie nous a amené là. Alors c’est sûr le métier, on le connait. On le fait tous les jours. Mais on n’a pas le diplôme qui atteste qu’on maitrise les rouages du métier.

Avec la VAE, on peut obtenir le diplôme de comptable en rédigeant un dossier sur nos activités professionnelles et en rassemblant des preuves de notre expertise. C’est quelque chose qu’on fait sur le temps personnel, donc la vie professionnelle n’est pas impactée. (Sauf si accord avec l’employeur).

Alors attention, la VAE ce n’est pas non plus le monde des bisounours et loin de là… Déjà, il ne faut pas croire que le dossier sera bouclé en 15 jours. Ou alors, il ne faut faire que ça et on n’arrête de manger, de dormir, etc… ça prend du temps, il ne faut pas s’engager à la légère.

Et en plus, il y a 3 conditions sinequanone :

  1. Avoir un an d’expérience sur le poste en rapport avec le diplôme visé.
  2. Avoir le diplôme du niveau inférieur au diplôme visé (par ex, si on veut obtenir une licence, on doit au minimum avoir un bac+2).
  3. Viser une certification enregistrée au RNCP. Alors que ce que c’est que cette bête-là ? 😱 En fait, c’est le Répertoire National des Certifications Professionnelles. C’est un répertoire géant qui recense toutes les certifications reconnues. (Par exemple, et c’est arrivé très récemment à une de mes clientes, la licence qu’elle visait n’était plus active sur le RNCP et donc derrière, tout s’est bloqué : les financeurs ne voulaient plus financer et patati et patata. Elle a donc dû se rabattre sur un autre diplôme.) Ça peut paraître bête, mais ça conditionne le succès de la démarche VAE.

Maintenant que les bases sont posées, on arrive au cœur de la question :

Mais dans le fond, ça sert à quoi la VAE ?

Parce que si on reprend notre exemple du comptable : ok je suis comptable, mais justement je SUIS comptable EN POSTE. Alors pourquoi aurai-je besoin du diplôme ? Vu que j’ai déjà un boulot ?

En fait, la raison principale, c’est :

La sécurisation des parcours professionnel

Enfin, ça c’est ce qui avait été avancé par le gouvernement en 2002, à l’époque de sa création.

Oui, ils n’avaient pas tort parce que c’est vrai qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait. On ne sait pas si l’entreprise dans laquelle on est aujourd’hui sera toujours viable demain, ni même si notre poste de travail actuel ne sera pas tenu par un ordinateur d’ici 20 ans… C’est vrai, si on y réfléchit, avoir un diplôme peut nous permettre de rebondir. En ça, la VAE sécurise le parcours professionnel.

Soit.

Mais ensuite ?

Si on va plus loin que la simple sécurisation de sa carrière (ce qui est déjà énoooooorme par les temps qui courent, même si bon, ce n’est pas une baguette magique non plus. Il ne suffit pas de balancer un Expeliarmus ! pour gagner le duel)…

Sorcier qui jette un sort

Entamer une démarche VAE, c’est profond.

On fournit un gros travail de recul sur sa vie professionnelle. On se remet en question professionnellement parlant, et on fait le point sur nous-même. On analyse nos échecs et on examine nos réussites.

Il y a clairement un avant et un après VAE.

(Un peu comme un bilan de compétence).

La VAE est aussi un moyen de dynamiser sa carrière.

Parce que même si on a un parcours professionnel plutôt linéaire, on peut trouver notre compte dans la VAE. Quand je dis « linéaire », je parle d’un diplôme qu’on a obtenu lors de notre vie étudiante et dont le domaine correspond à notre activité actuelle.

Avec le temps, on accumule FORCÉMENT de l’expérience sur le poste. Et nos activités de travail évoluent en conséquence. Donc à ce moment-là, la VAE peut nous permettre d’obtenir le diplôme supérieur au nôtre.

Une sorte de mise à jour du système. Comme quand on est passé de Windows Vista à Windows 7 quoi. Le SOU-LA-GE-MENT. Et l’évidence.

Emoticone qui embrasse son ordinateur

On peut aussi faire ça pour obtenir une meilleure reconnaissance.

(Sur le marché du travail, auprès de son employeur etc.).

Parce qu’obtenir un diplôme reste et restera VALORISABLE (même s’il ne faut certainement pas tout miser dessus). Mais valorisable quand même !  Qui a une valeur.

Si on allait dans la sociologie, je devrais te parler de la valeur symbolique du diplôme… Ce n’est pas réel quoi, on reconnaît socialement le diplôme et on l’attribue à un statut.

Mais ne nous égarons pas. Là, on s’attache à la valeur marchande du diplôme. Parce que bon, on ne l’obtient pas pour le fun. On l’obtient pour le monnayer.

Si tu me suis un peu, tu sais qu’on parle pas mal de sciences sociales par ici. Je n’y peux rien, je suis tombée dans la marmite quand j’étais petite.

Bref, on a déjà parlé de force de travail toi et moi… et bien le diplôme est un moyen de vendre ta force de travail. De la négocier et de lui fixer un prix. Parce que toi, tu as l’expérience ET tu auras le diplôme.

Donc la VAE apporte de la valeur à ta carrière. Et si c’est de la valeur avec le signe euro derrière, ce n’est que mieux.

On peut également utiliser la VAE comme une passerelle.

Un peu comme un singe qui attrape les lianes…

Singe pendu à sa branche

C’est-à-dire que dans le cas d’une transition professionnelle (reconversion, recherche d’emploi, etc.), la validation des acquis peut être un booster.

Ça peut aussi être une passerelle si tu vises une longue formation… la VAE est un raccourci formidable.

Et enfin, la VAE peut servir à répondre aux exigences d’une profession réglementée.

(Genre professions de santé par exemple).

On peut l’utiliser aussi pour se mettre d’équerre avant de passer un concours aussi.

En tout cas, ce que tu dois retenir mon cher travailleur dégourdi, c’est que la validation des acquis parait méandreuse mais ça peut être un véritable combustible pour ta carrière. C’est vraiment une piste à explorer si tu veux apporter de la valeur à ta force de travail.

Voilà on arrive à la fin de ce premier podcast de la série VAE, deux autres à suivre : un deuxième sur la prise de décision pour suivre une VAE et un dernier sur les coulisses de la VAE.

J’espère que tu as pris autant de plaisir que moi. 💚

Tu peux me suivre sur les réseaux sociaux si tu aimes mon univers et tout ce qui se rapporte à l’entreprise et aux sciences sociales. D’ailleurs, as-tu téléchargé le kit du travailleur dégourdi ? On y parle vie d’entreprise et formation comme toujours… Il est disponible partout sur le site de Madame Formation. Va jeter un œil !

A très vite pour un prochain épisode.

Sociologiquement vôtre,

C’était Madame Formation.